Assurances  incluses

Caution basse

 

Formule 3 jours/900km 4794€ 

 

Formule 7 jours/1050km 6433€ ou 2100km 7711€

AUDI RS6 à Montpellier

4 190,00 €Prix
  • L'Audi RS6 est la version sportive de l'Audi A6 break. Elle est inspirée du concept SportVan présenté en 1985 au salon de Francfort.

    Logo de l'Audi RS6

    Audi, semble-t-il pour rappeler son passé, propose la RS6 en version Avant (break) en premier et non la version berline d'abord, la RS21 en 1994.

    Break familial griffé du sigle « Rennen Sport » (RS), l'Audi RS6 Avant C6, présentée au salon de Francfort en septembre 2007, préfigure le design de la prochaine berline RS6 tout en affichant la nouvelle ligne stylistique lancée par Audi. Développée tout comme sa prédécesseur, l'Audi RS6 C5, par la division Quattro GmbH2, cette nouvelle RS6 Avant tend à concurrencer aussi bien la BMW M5 Touring que la Mercedes E 63 AMG break.

    La production de la version originale de la RS6 (C5) commence en juin 2002 et prend fin en octobre 2004. Ce fut le premier modèle Audi RS à être vendu en Amérique du Nord. L'original RS6 fut le haut de gamme du groupe Volkswagen et était initialement disponible en 5 portes Avant, suivi d'une version 4 portes Berline peu après le lancement de l'Avant. Dérivée de l'Audi S6 C5 (elle-même dérivée de l'Audi A6 C5), l'Audi RS6 partage avec ces versions la structure en aluminium ainsi que les moteurs V8. Au total, 8 081 exemplaires de l'Audi RS6, produite dans l'usine de Neckarsulm, ont été construits

    La RS6 reste une A6 qui se distingue uniquement par quelques détails, forgeant ainsi son caractère sportif. Elle se différencie notamment par les jantes en alliage léger de 18" (ou 19" en option) et sa caisse rabaissée de 10 mm par rapport à une S6. Trois grandes prises d'air, une au centre pour le refroidissement des radiateurs d'eau et d'huile et deux sur les côtés pour le refroidissement des échangeurs d'air de suralimentation5, font également leur apparition et donnent du caractère à la face avant6. La « lèvre » du bouclier, outre l'aspect esthétique, augmente la portance négative, tout comme l'aileron intégré au couvercle du coffre de la berline6. Les feux antibrouillard sont intégrés dans les conduits d'aération de gauche et de droite. À l'arrière apparaissent les deux sorties d'échappement chromés de forme ovale. Les flancs de caisse élargis de façon aérodynamique soulignent encore le profil sportif de l'Audi RS66. L'aluminium est fortement utilisé : sur les baguettes décoratives longeant le cadre de pavillon et les puits de vitre, les rétroviseurs extérieurs, l'encadrement de la calandre.

    L'habitacle, qui peut se décliner en noir ou gris clair, est doté d'une sellerie spécifique, signée Recaro6. La garniture de pavillon est quant à elle réalisée en Alcantara noir. Aluminium mat, métaux anodisé de couleur mate noire, plastiques moussés, volant gainé de cuir perforé tout comme le pommeau du levier de vitesses, assemblages millimétrés et ergonomie étudiée sont présents dans l'RS6. Sur demande et sans supplément de prix, les inserts décoratifs des contreportes, du tableau de bord et de la console centrale sont disponibles en vernis noir piano en bois de peuplier couleur agatisé, soit en carbone.

    L'Audi RS6 C5 est propulsé par un moteur essence V8 de 4 172 cm3 biturbo, développé avec le concours de la société Cosworth. Avec l'aide des deux turbocompresseurs, le moteur V8 développait ainsi 331 kW (soit 450 ch) de 5 700 à 6 400 tr/min et 560 Nm de couple. La combinaison du V8 4,2 litres, la variable des soupapes d'admission et double turbocompresseurs a donné à la RS6 une large plage de puissance et de couple maximal disponible de 1 950 à 5 600 tr/min.

    Moteur de l'Audi RS6 C5.

    La « cartographie » moteur utilise une unité de contrôle moteur Bosch Motronic ME, qui contrôle toutes les fonctions du fonctionnement du moteur, y compris la livraison de carburant, le système d'allumage, l'ouverture des soupapes, le système de contrôle des émissions, la réduction du couple - ce dernier fonctionnant en liaison avec l'ESP Bosch, dans le cadre de l'« Anti Slip Regulation » (ASR) (système de contrôle de traction). L'« Electronic Differential Lock »7 (EDL) est une fonction supplémentaire intégrée à l'ESP, qui compare les vitesses individuelles des roues à travers un essieu et déclenche le freinage individuel des roues dès lors que le système perçoit comme ayant perdu la traction. L'EDL modifie dès lors le transfert de couple dans l'axe de la roue/pneumatique qui n'a pas pris contact avec le sol.

    Le moteur était compatible avec les normes Euro3 de l'Union européenne. Il en résulte une émissions de CO2 de 350 g/100 km pour la version Avant. La RS6 est disponible uniquement avec la transmission intégrale Quattro, en utilisant la Torsen T-2 dynamique différentiel central (diff), une unité de modification qui a été utilisée dans le W12 6,0 litres de l'Audi A8 D2. Le couple du moteur est d'abord acheminé de l'arbre de sortie au centre Quattro, puis divisé entre les essieux avant et arrière.

    Côté suspensions, la RS6 est abaissée de 20 mm, avec un taux de rigidité augmenté de 30 % et l'amortissement, de 40 %. La RS6 fut également le premier modèle d'Audi équipé du « Dynamic Ride Control » (RDC)8. Le RDC est principalement mécanique, et utilise une pompe pour fournir une pression supplémentaire aux amortisseurs au cours de virage, d'accélération ou de freinage, de lutter contre le roulis et le tangage. Le système peut ajuster constamment la rigidité à chaque amortisseur et à la fois permet de profiter d'un confort sur des routes droites, et d'un haut niveau de l'équilibre et d'adhérence dans les virages difficiles, l'accélération ou de freinage. Le principal avantage du RDC est qu'il fonctionne sans avoir besoin d'électronique complexe, contrairement aux systèmes de Mercedes et d'autres concurrents.

  • Livraison + récupération incluse dans le tarif